top of page

7minutes

Ricky Mastro - 2020

Prix du meilleur acteur 2020
pour "7 MINUTES"

14º For Rainbow – Festival de Cinema e Cultura
da Diversidade Sexual e de Gênero
/ Fortaleza-Brésil

press to zoom

Describe your image

press to zoom

Describe your image

press to zoom

press to zoom
1/4
affiche 7 minutes copie.jpg

...7 Minutes s'appuie fortement sur la performance d'Herbez. Il est le ciment qui tient l'histoire et le film. Il fallait donc absolument que son exécution soit sans faille...  
 
FILM THREAT (États-Unis)

critiques
Kino Zeit Logo.jpg

La force de 7 minutes provient du dessin intéressant de la figure paternelle et du jeu subtil d’Antoine Herbez. Jean entre dans le monde de son fils sans l’évaluer. Il cherche des réponses - mais surtout la proximité. La relation qui s’établit progressivement entre lui et Fabien ne peut être définie par une formule claire. Il ne s’agit pas (seulement) de la naissance d’un substitut de rapport père-fils, ou du «sauvetage» d’un autre jeune homme comme acte de substitution, ou encore d’une séduction de la part de Fabien qui mène Jean vers son côté Queer. C’est beaucoup plus complexe; il semble qu’il s’agisse du besoin humain fondamental de donner et de recevoir de l’affection. Herbez incarne son rôle de manière très émouvante et rend perceptible le désir de pouvoir donner l’amour. C’est une performance intéressante, justement parce qu’elle est tout en nuances.

Allemagne.png
Logo Film Threat.jpg

Alors que le film dévoile lentement qui est Jean et comment il se sent, 7 Minutes s’appuie fortement sur la performance de Herbez. Il est le ciment qui tient l’histoire et le film, il était absolument nécessaire que son exécution soit sans faille. Jean est calme et direct par rapport à presque tous les autres personnages. Jean n'est pas dans la séduction, semble sans émotion, terne, et il est la clé de l’histoire. Sa personnalité réservée permet justement aux spectateurs de tirer leurs propres conclusions et d’éviter d’être distraits par toute exagération. Herbez est brillant dans son interprétation de cet homme sans prétention et donne toute sa vie au scénario déchirant de la perte d’un enfant.

USA.png
entertainment-focus_logo_small.png

Antoine Herbez est fort dans son rôle de Jean, incarnant un homme dont le chagrin pour son fils l’amène à se comporter d’une manière qu’il n’aurait jamais imaginée. Bien qu’il soit au départ un peu effrayant qu’il ne révèle pas sa véritable identité, on comprend ensuite tout le besoin d’un père d’essayer de se connecter avec une partie de la vie de son défunt fils. 

Royaume-Uni.png
queer.de-logo-2015.png

L'acteur approprié pour incarner une figure paternelle pour qui la sexualité de son fils ne pose pas de problèmes, mais qui ne peut tout simplement pas comprendre sa mort prématurée et qui se  lance  dans la recherche de traces.

Allemagne.png
Logo Brazilian Press.png
logo Désolé j'ai ciné.jpg

Que c’est rassurant et bienveillant de voir un parent se plonger dans l’univers de son enfant sans aucun préjugé et avec une ouverture d’esprit assez impressionnante !

Une figure paternelle qui fait du bien à voir en ces temps toujours aussi troubles.

drapeau français.png
logo_taxidrivers.jpg.webp

La figure d'un père initialement intéressante et bien jouée par un bon acteur français, Antoine Herbez.

Italie.png
bottom of page